Ludwing Guttmann a initié la création d’un véritable mouvement international paralympique.

Ludwing Guttmann, juif allemand, contraint de fuir l’Allemagne nazie trois ans après les Jeux Olympiques de Berlin, fonde le “National Spinal Injuries Center en 1944 à Stoke Mandeville.

Un programme consacré à la guérison et/ou à l’accompagnement des blessés atteints à la moelle épinière durant la Seconde Guerre Mondiale.

Il encourage alors ses patients à pratiquer plusieurs disciplines qui leur demeurent accessibles, tels le tir à l’arc, le billard, le basketball ou le tennis de table.

Les patients reprennent confiance, augmentent leur estime de soi, développent leurs capacités motrices. La plupart peuvent ensuite reprendre un travail et s’insérer socialement.

Devant le succès de ce programme, Ludwing Guttmann organise en 1948, à la veille des Jeux Olympiques londoniens, les premiers World Wheelchair and Amputee Games (Jeux mondiaux des athlètes amputés et en fauteuil.)

C’est la première compétition paralympique.